Le surréalisme de Bruxelles

Voilà le palais de justice. Un petit bout. Cet énorme bloc de pierre se voit de très loin, il domine le centre de Bruxelles. La première fois, je suis tombée dessus par hasard. J’avais les yeux rivés sur mes baskets, la tête rentrée dans les épaules, il crachinait, j’avais froid. Et puis j’ai levé la tête et je l’ai vu, écrasant et surdimensionné. Une impression saisissante.
Depuis j’ai appris qu’il fait partie des monuments mythiques de la ville, car on dit que son architecte, devenu fou, aurait fait partir depuis le bâtiment tout un réseau de galeries qui parcourent le sous-sol de Bruxelles, reproduisant une ville sous la ville. Une ville aux dimensions si incroyables qu’elles atteindraient Paris. Et ces galeries rejoignant Paris, font dire aux Bruxellois que Paris n’est finalement qu’une banlieue de Bruxelles, un petit quartier un peu excentré.
Une petite folie qui me plaît bien.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *