J'ai loupé mon train

le week-end est fini.
on n’est pas dimanche, c’est pas orly, mais c’est un peu triste quand même. et puis le réveil n’a pas sonné, j’ai loupé mon train et je somnole en écoutant une commerciale à la voix professionnelle briefer deux petits jeunes qu’elle emmène pour trois jours de formation : « attention… il va falloir bosser, je préfère vous prévenir. la semaine dernière, ils s’en sont bien sortis, mais… »
elle est insupportable d’autosuffisance, d’autosatisfaction et d’auto-lèchement de c…
je m’endors

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *